yanou (yhancik) wrote,
yanou
yhancik

Digital Lifestyle Aggregator

i wish i had time to translate this, but i don't
ah, you can try automatic translation
it's not shakespear, but it makes things more or less understandable
(that should interest you, kari)



Ce qui me gène dans énormément de sites “communautaires/sociaux” c’est la redondance que ça crée, autant en terme d’informations sur le web que de travail pour l’utilisateur.
Je m’explique.

Prenons un des sites communautaires les plus populaires : l’infâme MySpace.
A la base, c’est une collection de profils utilisateurs, de fiches descriptives avec age, sexe, localisation géographique, goûts, et un réseau d’amis (de personnes ajoutées comme “amies”).

Soit.
Mais il y a également une galerie de photos, à quoi ils ont ajouté des blogs utilisateurs, et finalement la possibilité d’uploader des vidéos.

Le problème, c’est que je mets déjà mes photos et mes vidéos sur des sites dédiés, et que j’ai également un blog sur un autre site.
Par ailleurs ces sites traitent bien mieux leur spécialité, que MySpace qui veut tout bien faire (mais ne fait rien bien).

Alors que faire ?
Soit reposter sur MySpace les post de mon blog, les photos de Flickr et les vidéos de YouTube, ce qui représente finalement un sacré masse de travail.
Soit je laisse chaque chose de son côté, mais alors quel est l’intérêt de MySpace?

Même si on réduit l’équation à Blog + Photos (Flickr) + Vidéos (YouTube) : souvent on reposte sur son blog les photos de ses vacances ou une vidéo du concert de la veille. Encore une fois, il faut faire le travail deux fois.

Bien sûr, dans cette ère du Web2.0 où tout s’interconnecte, il existe des outils pour nous faciliter la tâche… ainsi sur Flickr, chaque photo a un bouton “blog this” qui va automatiquement poster la photo sur le blog qu’on a référencé dans ses options.
De même, del.icio.us a un système automatique qui peut, de façon quotidienne, poster sur son blog les liens collectés ce jour.

Donc c’est finalement le blog qui s’oriente comme “point central”, sorte d’agrégateur de son activité en ligne.

  • reste à voir si c’était vraiment son objectif premier
  • il y a encore une redondance d’information, en particulier dans une logique “feed RSS”, puisque mes photos (sur Flickr) et mes vidéos (sur YouTube) et mes liens (sur del.icio.us) et mon podcast (sur Odeo) ont chacun leur feed. Mais j’ajoute les mêmes éléments dans mon blog, et donc dans son feed. Au niveau de la feedosphère, tout est en double.

Une alternative à cette solution serait d’enlever au blog cette tâche “d’agrégateur personnel” et de la confier à un nième site dont ça serait la spécialité.
On aurait donc divers fournisseurs de services spécialisés (photos, blog, liens, vidéos, etc..), et un (enfin plusieurs, libre concurrence blabla) site spécialisé lui dans l’agrégation qui fonctionnerait comme un portail égocentrique.

Pendant que je me disais “mh ça serait bien”, naturellement des hordes de programmeurs fous ont déjà commencé à développer ce que quelqu’un appelle ici des Digital Lifestyle Aggregator, soit.. mhh.. comment traduire ça ?
On pourrait se la jouer Québec : égograteur. M’enfin ça fait un peu ustensile pour se gratter le dos.

Toujours est-il qu’ils existent, et devinez quoi, je les ai rencontrés !

Pour l’instant, j’en ai trouvé 3, et ce qui est fabuleux c’est qu’ils ont tous les 3 des approches très différentes.

TagWorld

TagWorld ne se veut pas à proprement parler un égogr.. enfin on va dire, DLA.
Mais plutôt un MySpace “en mieux”, plein d’Ajax et de customisation.
C’est-à-dire qu’on construit ses pages (et non plus seulement sa une page, comme dans MySpace) sur base de modules qu’on drag’n drop dans un template.
On retrouve tous les éléments de MySpace que je critiquais plus haut MAIS, il y a un module RSS Feed, qui utilisé intelligemment permet de faire de son TagWorld un petit DLA fort sympathique.

Puisqu’on peut construire et organiser ses différentes pages de façon assez libre, le DLA version TagWorld ressemble plus à une sorte de site personnel propulsé par feeds.
Une idée que Google devrait appliquer à son Page Creator pour le rendre enfin vraiment intéressant.

Le problème de TagWorld, c’est que le DLA n’est pas l’orientation première – on se retrouve un peu entre deux approches – et surtout que leur module RSS Feed laisse encore un peu à désirer (autant au niveau du parsing que de l’affichage).

*dernière minute* je viens de tomber sur Tribe.net, qui fait presque la même chose, avec moins de liberté (1 seule page, par exemple), mais le même module “Feed RSS”

http://tagworld.com
http://tagworld.com/yhancik


Ziki
(ces applications Web2.0 ont toujours des noms absolument merveilleux)
Encore une application orientée “social networking” (soit se faire des amis et plus si affinité, mais aussi trouver des business opportunities etc…), comme MySpace et TagWorld donc.
Mais à la mode Web2.0 (que ça en serait presque caricatural) et surtout avec une orientation DLA.
Je dis presque caricatural parce que, là où les autres sites demandent “vos intérêts” “vos groupes préférés” “vos films préférés” “votre ville” etc.… ici c’est “vos tags”.
C’est très à la mode, les tags. Mon profil n’est plus qu’une suite de tags. Pourquoi pas…

Mais revenons à nos moutons.
Donc à part mon profil de tags, j’ai des feeds.
On ajoute un feed à son profil en précisant s’il s’agit d’un blog, de photos, de vidéos, d’audio (podcast), de liens, de recommandations, de petites annonces, d’événements, de commentaires ou autres.
Soit à peut près tous les champs recouverts par les applications Web2.0 de nos jours.

Et donc sur ma page (my ziki, pour être exact), tout un chacun pourra voir Mes Derniers Posts, Mes Dernières Photos, Mes Dernières Vidéos, Mes Derniers Liens, Mes Derniers Sons.
Tout est très propre et bien classé, il n’affiche que les titres par défaut, et on peut toujours afficher les éléments dans le détail si on le désire.

Ça donne un aperçu net et rapide de son activité sur le net, et de fait ça marche assez bien comme sorte de “profil” d’une certaine identité numérique.

http://ziki.com
http://ziki.com/people/yhancik


SuprGlu

Oui ça sonne comme Flickr… que voulez-vous, c’est à la mode.

Au contraire des 2 précédents qui étaient dans une optique très “page de profil dans un réseau social”, SuprGlu fonctionne un peu comme un blog. Ou plutôt un métablog.

Comme pour Ziki, on ajoute des Feeds.. sauf qu’ici la procédure est encore plus simple, il s’agit d’introduire un nom d’utilisateur, un service (Flickr, Livejournal, Del.icio.us, etc.) et il ajoute le feed associé. Bien sûr il reste la possibilité d’ajouter un feed manuellement.

Ensuite il mélange tout dans un format blog, une entrée par jour avec les posts de blog in extenso, les liens du jour (de del.icio.us), et les éventuels autres contenus (images, vidéos, sons). Tout étant plus ou moins mis sur un même pied d’égalité, avec malgré tout une certaine priorité donnée au blog (de fait c’est le contenu de plus grande taille, c’est plus clair de le mettre avant – et les plus petits contenus après).

Le résultat est assez sympa, mais ça a les avantages et les inconvénients d’un blog.
L’avantage de SuprGlu sur les autres, c’est qu’il conserve un historique… vraiment comme un blog, là où les autres se contentent d’afficher les x derniers éléments.
L’inconvénient tient à la présentation purement antichronologique des blogs.
Si je n’ai plus posté de photos depuis 1 mois, il faut remonter 1 mois en arrière pour voir ma dernière photo.
Pour palier à ce genre de problème, il y a un meta-tagcould, qui… comme sur tagcloud.com fait la somme des tags de différents feeds en 1 seul nuage de tags.
Ainsi que la liste des feeds “source”.

Ack oui.. et SuprGlu régénère un feed RSS de tout ce qu’il a agrégé.. donc reredondance… c’est bête hein ? ^^

http://suprglu.com
http://yhancik.suprglu.com

Bon et donc ?
Nous voilà à ce qu’il convient d’appeler une conclusion, dans laquelle on doit traditionnellement tirer un bilan de ce qui a été dit plus haut. Mh, fort bien.
TagWorld (et Tribe) restent un peu en retrait par rapport aux autres, parce que l’agrégation est plus une possibilité qui traîne dans un coin qu’un véritable mode de fonctionnement.

Les deux approches, celles de Ziki et de SuprGlu se valent, c’est la vision triée par type VS la vision triée par date.
Ziki a pour lui la clarté, SuprGlu l’historique. Et sans doute dans un sens le côté plus “naturel” et moins austère.
Et puis n’oublions pas que Ziki se présente avant tout comme un profil, et SuprGlu comme un blog.
Donc difficile à départager.

Tags: blogs, digitallifestyleaggregators, dla, internet, myspace, profiles, social, web2.0, ziki, égograteurs
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 14 comments